Les livres

Luc, mon frère

Briser la glace



Livre 85 1Luc, mon frère

Luc, mon frère
Michaël Lonsdale
Éditions Philippe Rey
172 pages, 16 €

«J’avais un frère là-bas, dans les montagnes algériennes, et je ne le savais pas…» Ainsi débute le livre que Michaël Lonsdale consacre à frère Luc, ce moine - médecin, qui a vécu et est mort martyr avec ses frères du monastère de Tibhirine, sur les hauteurs de l’Atlas.

Profondément  impressionné par celui dont il a interprété le personnage dans le film Des hommes et des dieux, il a voulu en savoir plus afin  de pouvoir assumer ce rôle, sans imiter, mais en profondeur. Et ce livre est un hommage de tendresse et d’humilité à celui qui, tout en étant moine contemplatif, a soigné, dans le dispensaire – qui est devenu l’emblème du monastère –  tous ceux qui se présentaient à lui, sans distinction, blessés de corps et d’âme, paysans ou terroristes...

Michaël Lonsdale nous livre ainsi, non une hagiographie, mais  plus qu’une biographie, une âme dont  l’activité médicale n’interrompait pas la contemplation, la prière, la fidélité à sa vocation de moine, l’amour de sa communauté, l’humour étant au rendez-vous.

Sur des morceaux de papier retrouvés dans son missel, ou inscrits en marge des textes saints, l’auteur de cet hommage a pénétré ce qui a fait de frère Luc un être de prière, d’amour et de lumineux courage.  Un homme prodigieusement cultivé, dont  les lectures pouvaient aller de Léon Bloy à Tagore, de Bernanos à François Villon, des sages hindous à... Édith Piaf !

Quelques anecdotes nous invitent au tournage du film et c’est un véritable éclairage sur l’œuvre que l’on y trouve. Le rôle qu’il a endossé a entraîné l’auteur vers une interrogation de sa propre foi et c’est aussi l’expression de son attachement au Christ dont il témoigne ici. Dans une langue simple et juste, ce livre nous met, selon l’encyclique du pape François, dans « la joie et l’allégresse ».

Andrée Penot



Livre 85 2Briser la glace

Julien Blanc-Gras
Éditions Le Livre de Poche
182 pages, 6,90 €

L’auteur est un journaliste indépendant, un globe-trotter. Ces reportages le mènent sur les cinq continents et donnent naissance à des romans burlesques, écrits d’une plume légère.

Dans Briser la Glace, Julien Blanc-Gras et ses trois compagnons navigateurs nous entraînent en voilier au cœur du Groenland, dans un périple déjanté. Tous quatre ont fait leur voyage initiatique à l’adolescence dans des conditions extrêmes. «On ne revient jamais intact de nos voyages initiaux», écrit l’auteur, ils changent à tout jamais l’homme qui n’aura par la suite qu’une seule terreur profonde, celle de devenir un fonctionnaire. Refuser de se soumettre à l’ennui, cette fois encore, devient son quotidien. Les quatre compagnons de galère naviguent entre baleines paisibles, Inuits déboussolés et icebergs en meutes. Ils découvrent les doigts gelés, les soirées brûlantes et les aurores boréales.

L’écrivain-voyageur charme son lecteur de son écriture alerte et goguenarde. Ce roman rafraîchissant a reçu le prix Philéas Fogg. Julien Blanc-Gras mérite qu’on le suive sans hésiter jusqu’au bout du monde … au moins dans notre imaginaire.

Monique Masson