Vous changez d'email...
Vous déménagez...
 
Pensez à prévenir l'Amicale soit par courrier, 
soit par mail, faute de quoi nous serions
dans l'impossibilité de vous faire parvenir
Chapô ainsi que tous les mails d'information
Vous avez été
ou vous êtes de Bayard
et vous souhaitez accéder
à la totalité du contenu du site,
faites une demande d'inscription
en cliquant

Les articles du dernier numéro de Chapô

Les livres

Saint Joseph ou la vérité du songe

Ils vont tuer Robert Kennedy



Livres 84 1 Saint Joseph ou la vérité du songe

Dominique Ponnau, Éditions Artège,
Collection Littérature française,
181 pages, 16,90 €

Dominique Ponnau, qui dirigea durant vingt-cinq ans l’École du Louvre, aujourd’hui conservateur général honoraire du Patrimoine – entre autres titres – est un merveilleux écrivain. Avec ce petit livre, il nous offre tout d’abord une profonde méditation sur celui qui fut le protecteur de la « sainte Famille », dont l’humilité n’a d’égale que la fidélité à la mission révélée en songe.

Cette première approche, qui est une approche de foi, se poursuit par la recherche de la présence de saint Joseph dans les œuvres d’art, qu’il s’agisse de peinture ou de musique. Et c’est toujours une figure tutélaire qu’il y découvre, dans l’ombre, en retrait, mais puissamment présente.

Il nous fait faire ainsi un voyage dans ces œuvres qu’il connaît si bien, dans une langue élégante et raffinée, sans recherche d’effet, mais dont la saveur légèrement surannée fait un poème de ce voyage à la recherche de celui qui assuma, en toute humilité et confiance, son rôle de protecteur, d’époux, de père.

Andrée Penot



Livres 84 2Ils vont tuer Robert Kennedy

Marc Dugain, Éditions Gallimard,
398 pages, 22,50 €

Un professeur d’histoire contemporaine de l’université de Colombie-Britannique est persuadé que la mort successive de ses deux parents en 1967 et 1968 est liée à l’assassinat de Robert Kennedy. Le roman déroule en parallèle l'enquête sur son père, psychiatre renommé, spécialiste de l’hypnose, qui a quitté précipitamment la France avec sa mère à la fin des années quarante pour rejoindre le Canada, et le parcours de Robert Kennedy. Ce dernier s’enfonce dans la dépression après l’assassinat de son frère John, avant de se décider à reprendre le flambeau familial pour l’élection présidentielle de 1968, sachant que cela le conduit à une mort inévitable.

À l’occasion du cinquantième anniversaire de la mort de Robert Kennedy, Marc Dugain nous livre un thriller historique et politique entre réalité et fiction, prétexte à revisiter l’histoire des États-Unis des années soixante. Contre-culture et violence politique dominent cette période pourtant porteuse d’espoir pour une génération dont on comprend comment et par qui elle a été sacrifiée.

L’auteur – dont le premier roman, La chambre des officiers, paru en 1998 a reçu 18 prix littéraires et a été adapté au cinéma – revient avec cet ouvrage à ses sujets de prédilection où se côtoient psychose paranoïaque et besoin irrépressible de vérité. Un grand thriller palpitant, riche en rebondissements dont on pourrait aussi faire un grand film !          

Monique Masson