Les articles de Chapô

Chapo 2

 


L’Amicale des Anciens est bien ancrée dans l’ère Internet. L’histoire de son site, que vous allez lire ci-dessous, est extraite de la Lettre n° 10 de Chapô, complément numérique de votre magazine papier, lisible sur ordinateur comme sur Smartphone.


 

Chapo 1

A l’heure numérique, il nous fallait faire quelque chose. L’Amicale des Anciens de Bayard ne pouvait manquer de franchir, elle aussi, ce pas décisif. Notre chance fut d’avoir parmi nous l’homme idoine, sans lequel l’idée n’avait pas la moindre chance de devenir réalité. René Boyer, puisque c’était lui, se mit donc au travail dans ses terres angevines, le 14 juillet 2009. Un jour férié ! Une raison supplémentaire de remercier ici publiquement celui qui est l’incontournable cheville ouvrière du réseau numérique de l’Amicale : le site Chapô, la Lettre de Chapô, envoyée entre chaque parution du journal papier, mais aussi la tenue du fichier de l’association et de l’ensemble des retraités Bayard, toujours en mouvement, la production des centaines d’étiquettes nécessaires à chaque envoi, sans oublier le travail technique pour installer sur le site les photos et les vidéos historiques de l’entreprise, que nous cherchons à rassembler pour en perpétuer la mémoire. Si vous en possédez d’ailleurs, concernant surtout d’autres secteurs que La Croix, pensez à nous le signaler. Nous les intègrerons.

Chapô, le site Internet, ouvrit donc le 10 octobre 2009, avec une partie publique, accessible à tout un chacun, et une partie privée, réservée aux anciens de Bayard – et à quelques Assomptionnistes curieux ! – nommément inscrits sur le site. Le site Chapô, cela va sans dire, est gratuit. Le filtrage des inscriptions n’a pour objectif que de réserver la partie privée à tous les Bayardiens, retraités comme actifs, s’ils le désirent : le seul critère est d’être ou avoir été lié à Bayard, et il faut donc le préciser au moment de demander l’inscription.

Aujourd’hui, plus de 200 personnes sont inscrites. Ce chiffre, apparemment peu élevé, peut surprendre ; mais il faut penser que de très nombreux retraités de Bayard, notamment parmi les plus âgés, n’ont aucun accès à Internet. Et les choses s’améliorent vite. Aujourd’hui, notre site est même accessible sur smartphone. La Lettre de l’Amicale est, elle, envoyée à plus de 300 personnes, c’est-à-dire à près des deux tiers des membres de l’Amicale des Anciens. Ces chiffres devraient vite s’élever du fait des nouveaux “entrants”, désormais tous “numériques”. Comme Chapô papier, que nous envoyons à tous les retraités de l’entreprise dont nous avons les coordonnées, qu’ils aient ou non adhéré à l’Amicale, nous envoyons la Lettre à tous ceux dont nous connaissons l’adresse Internet.

Sur le site, vous trouverez plus de 600 articles, à commencer par la collection des anciens Chapô, plus de 5 000 photos, dont beaucoup de photos anciennes de la vie et du travail à Bayard et à la Bonne Presse. Une rubrique se penche sur l’histoire de l’entreprise, mais il y a encore beaucoup à faire, l’occasion peut-être de venir découvrir de temps en temps des nouveautés. La fréquentation du site, en effet, est assez bonne, compte tenu du petit nombre d’inscrits : 150 personnes le visitent régulièrement. L’idée que nous avons eu de l’utiliser pour signaler les décès d’Anciens dont nous avons connaissance, s’est avérée utile. Les alertes envoyées par René, lorsque malheureusement un nouveau nom s’inscrit dans la rubrique “Ayons une pensée”, vous intéressent. Nous sommes près d’une centaine à venir nous renseigner à chaque fois. La republication d’articles de Chapô, si la personne décédée en avait fait l’objet, ou la présence d’une photo, si quelqu’un nous la transmet, permet de rafraîchir nos souvenirs.

Voici, en quelques mots, la vie tranquille, mais régulière, de ce site, né il y aura bientôt six ans et au seuil de l’âge de raison. Un regret peut-être et quelques conseils pour finir. Le regret : que vous n’utilisiez peut-être pas toutes les possibilités ainsi offertes de communiquer entre nous. N’hésitez pas à participer directement à ce lieu d’échanges entre Anciens de Bayard. Textes, photos, nouvelles, simples mails, souvenirs ou expériences, tout est bon pour partager, se souvenir ou envoyer un simple signe d’amitié. Via le site, et en toute discrétion, nous pouvons par exemple vous remettre en contact avec un(e) ami, un(e) collègue perdu(e) de vue. Si l’intéressé(e) y consent, nous renouerons le lien. Quelques conseils enfin : n’oubliez pas de transmettre vos éventuels changements d’adresse email. Si vous avez perdu identifiant, mot de passe ou si vous rencontrez un problème avec le site, un email à l’Amicale, un petit mot gentil, et vous serez rapidement dépanné. Foi de René !

Yves Pitette