Les articles de Chapô

A la FNAR (Fédération nationale des associations de retraités), le changement, c'est maintenant.

Arrivé au terme de ses neuf années de présidence statutaires, Sylvain Denis – que notre Amicale a souvent reçu à l'occasion de nos assemblées générales – passe le relais à Roger Barrot, ancien président de la Fnaropa, puissante fédération de retraités des organismes agricoles.

 

67 - Roger Barrot

C'est donc lui qui aura pour tâche d'animer la Fédération dont nous sommes membres, laquelle, on le sait, compte plus de 250 000 adhérents, regroupés dans 250 associations de retraités. Une lourde tâche qui n'est pourtant pas un saut dans l'inconnu. Roger Barrot était en effet déjà le bras droit de Sylvain Denis, puisqu'il était vice-président... de la FNAR ; et Sylvain Denis, loin de disparaître, et à la demande de Roger Barrot lui-même, occupera la fonction de délégué du président.

Objectifs affirmés de Roger Barrot dans le rapport d'orientation dont il a donné lecture lors du congrès de la FNAR, qui s'est tenu début avril à Obernai, en Alsace : faciliter la communication interne et réagir davantage à l'actualité du moment ; répondre mieux aux sollicitations des associations de la FNAR en plaçant cette mission sous la responsabilité d'un des vice-présidents ; intensifier la régionalisation de la FNAR en désignant pour cette tâche deux vice-présidents, l'un chargé des associations, l'autre des clubs ; enfin, augmenter la présence de la FNAR par une représentativité accrue.

67 - Sylvain DenisReprésentativité, le grand mot est lâché. Nous avons déjà exposé ici que, dans ce domaine, les progrès accomplis ont été considérables et que les médias, qui ignoraient ces dernières années les associations de retraités, les sollicitent désormais plus volontiers, qu'il s'agisse de la presse écrite, de la radio ou de la télévision. Quant aux institutions et organismes officiels, ils finissent, eux aussi, par admettre, même si c'est parfois du bout des lèvres, que le poids des retraités doit être pris en compte. à titre d'exemple, Sylvain Denis, l'ancien président de la FNAR devenu vice-président, est vice-président du CNRPA (Comité national des personnes âgées) et siège au COR (Conseil d'orientation des retraites) ainsi qu'à la CNSA (Caisse nationale de solidarité et d'autonomie).

Prochain combat de la FNAR et donc de son nouveau président : faire entendre la voix des retraités auprès du Conseil économique, social et environnemental où ces derniers ne disposent toujours pas du moindre poste !

Guy Deluchey