Devinette : combien la France compte-t-elle, à ce jour, de retraités de Bayard ?

Et même, pour être plus précis, où ont-ils choisi de vivre leur existence d’après travail ?

Où ont-ils installé leurs pénates, eux qui ont obligatoirement passé plusieurs années dans la capitale – voire la totalité de leur carrière – pour la bonne raison qu’ils y exerçaient leur activité professionnelle? Question subsidiaire : combien, parmi ces retraités, ont adhéré à l’Amicale des Anciens de Bayard ? 

 Lire la suite 2